mercredi 30 janvier 2008

Fête de la bière



6h55 du matin. J'aime bien ce concept de blog torché en dix minutes, alors je vais continuer, surtout que j'ai sommeil, là tout de suite. Bon, le Day 1A de l'EPT Dortmund, c'était nul, franchement. 198 joueurs au départ (on en attendait 250), dont seulement six français, et un seul que je connaissais, mon meilleur pote de poker Thomas Fougeron. Fougan a sauté en milieu de journée, et je me suis retrouvé avec des inconnus à couvrir, dont un mec qui s'apelle Cyrille Chabot, un pote à Patrick Bruel il paraît, en tout cas il a terminé chip-leader avec plus de 100,000 en jetons. Pas mal, mais bon, s'il saute au début du Day 2 ca aura servi à rien. Deux autres français ont survécu, ainsi qu'une poignée de joueurs un peu connus, mais sans plus. Rien de bien affriolant. Il reste 70 joueurs à l'issue de la journée, et je n'ai pas grand chose d'autre à dire là dessus. Cliquez içi pour relire mon compte-rendu en direct de la journée sur Winamax.

Par chance, j'ai réussi à choper l'un des rares taxis à la sortie du casino (perdu dans la forêt) et j'ai pu rejoindre rapidement le centre-ville de Dortmund, vers deux heures du mat'. Pendant que je traverse le couloir qui mène à ma chambre, je me rappelle que Ludovic Lacay est arrivé et occupe une chambre adjacente à la mienne. A tout hasard, je tape à sa porte, il m'ouvre, et là, la soirée bascule.

Je ne vais pas vous mentir : on a vidé son mini-bar de fond en comble, et une fois l'opération effectuée, on a été faire subir le même sort au mien. De la bière et du champagne, principalement, plus une bouteille que Ludo avait piquée au bar au rez-de-chaussée. Entre deux heads-up 10/20 sur Winamax, on a parlé de tout et de rien, des gens et du poker, des gens du poker en fait, et mon avocat m'a formellement déconseillé de réveler publiquement les détails de cette conversation sous peine de graves ennuis judiciaires (« Pense un peu à ta carrière, bordel de dieu », c'est ce qu'il m'a dit au téléphone juste après) Du coup, sans rien de plus à vous dire, je vous laisse avec cette photo exclusive, révélant les lectures favorites de Ludovic, je vous jure que c'est vrai :



Ah, sinon, on a essayé d'appeler une pute mais ça répondait pas. Si vous me demandez demain si c'était vrai, je répondrai que je me souviens de rien.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

gg Cuts & Benjo, le meilleur duo de commentateurs d'EPT :)
Même si j'espère voir Cuts en TF

Anonyme a dit…

drole as usual ;)