jeudi 15 novembre 2007

Invité à la radio

Rendez-vous était pris hier soir aux quartiers généraux du ClubPoker, dans un studio du 6e arrondissement, au pied de Notre-Dame de Paris, pour l'enregistrement du troisième épisode de la “Radio ClubPoker”, dont j'étais l'invité en compagnie de Claude Cohen.

Etaient présents les papas du projet : les deux animateurs fpc et Manub, Skuby à la technique, et bien sur Laurent Dumont, le mythique “Webmaster” et créateur du site.

L'idée de lancer un podcast 100% poker est excellente, et, c'est je crois, une première, en langue Française. Au vu du résultat, on a rien à envier aux meilleures émissions en Anglais, du genre Pokerati ou Ante's Up. Je suis sur que ca va cartonner, l'émission va rapidement devenir incontournable. Skuby fait un super boulot à la technique avec un matos quasi-pro (enfin, j'en sais rien, mais si c'est pas le cas, l'illusion est parfaite). Quand aux animateurs, Manub est dynamique comme il faut, et fpc à un grain de voix très “radio”, sans compter une expérience acquise à la douce époque des stations pirates.


Y'avait des crackers et des apéricubs

On a parlé de tout et de rien, de poker bien entendu, du circuit pro, de mes expériences lors des tournois, Claude a parlé de son métier de joueur, j'ai lancé des vannes débiles (trop ?), on a abordé le monde des “high stakes”, qui est gagnant au Bellagio, qui ne l'est pas, on a touché un mot sur les addictions liées au jeu, le bouquin de Barry Greenstein, une main de fou jouée par Nicolas Levi (avec ce dernier en ligne directe de Londres, très pro ça, coco), bref les deux heures sont passées à toute vitesse, et après avoir expérimenté les directs longs de huit heures lors de l'EPT, cet enregistrement m'a semblé être une promenade de santé. Une expérience très agréable que je réitérerai avec plaisir.

Joie et bonheur, dès ce matin, l'émission était en mise en ligne et disponible sur le site du CP. Enjoy ! J'ai essayé d'écouter, sans trop de succès, je supporte pas vraiment le son de ma voix.

Après l'enregistrement, direction la banlieue Parisienne, chez Lolo, où je passe la nuit avant de prendre la route pour Deauville. Comme d'habitude, la soirée a vite tourné en un brainstorming sur le monde du poker, l'avenir de nos carrières respectives et l'état de l'industrie. On a nottament posé les bases d'un projet ultra jouissif, méga débile comme je les aime, j'espère que cela pourra se faire. A suivre.J'ai un respect et une admiration infinie pour Laurent, qui, avec son compère Nicolas à la technique, porte à bout de bras le ClubPoker depuis cinq ans, qui est devenu LA communauté de joueurs de poker numéro 1 dans le monde francophone, un site bouillonnant et d'un interêt toujours renouvelé. J'ai découvert le site en 2003, débarquant sur le forum balbutiant, naif et rempli de questions. Lolo m'a donné ma chance de participer au site, de réaliser mes premiers articles et reportages liés au poker. C'est là que j'ai commencé à écrire, en bénévole, pour le fun, sur mes voyages à Las Vegas et Stockholm. C'est là que j'ai réalisé mon tout premier reportage en direct, lors du WPT Parisien en 2005. C'est là que je me suis fait connaitre, et qu'on a commencé à me contacter pour d'autres jobs. Sans Lolo, il est certain que je ne serais pas là ou j'en suis aujourd'hui. J'ai une dette éternelle envers le ClubPoker.


Cet homme a une vision

Après toutes ces années passées à bosser comme des malades durant leurs rares moments libres, Laurent et Nicolas ont récemment pris la décision de plaquer leurs jobs respectifs pour se lancer à fond dans l'aventure, et tenter de faire du CP un site rentable. Je ne peux que saluer l'initiative, risquée s'il elle en est, et leur souhaiter bonne chance. Ces gens-là méritent leur part du gateau.

Justement, c'est chez le CP que je pose mes valises cette semaine, avant de partir vers de nouvelles aventures au large (hein ? Quoi ? mystère, mystère). Je viens d'arriver à Deauville, où commence demain une épreuve à 5,000€. Je suis installé au Normandy, un hôtel très chouette ("balla", diront certains). Il fait beau, l'air de la mer est tout ce qu'il y a de plus agréable, bref, j'adore. A suivre dans le prochain post. Yuestud (mon collègue guest star cette semaine) vient d'arriver, il est vert en constatant que j'ai eu une chambre deux fois plus grande que la sienne. On va tenter d'aller boire des coups avant la fermeture du casino, c'est pas gagné.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Non ce podcast n'est pas une 1ere en langue française. Il en existe un québéquois mais dont la périodicité est ... chaotique. http://www.princepoker.com/brelan/
Il est pas mal et plutôt drôle à écouter avec le charme de l'accent québéquois.

Joliaux

michalski a dit…

Viva Beyond le Table!

Benjo a dit…

Yes, I'm a fan :-)

Benjo