dimanche 4 novembre 2007

Dédicace à Nerverdead

L'un de mes blogs préférés, celui qui me fait toujours mourir de rire, c'est celui de Benjamin Lambert. “Neverdead”, c'est son pseudo, est un habitué des cercles parisiens qui a le chic pour raconter les coups les plus débiles, les plus improbables, les plus consternants qu'il a joués lors de ses longues à l'ACF, Concorde, Gaillon, bref, les endroits où il fait bon chasser le pigeon. Ses cibles de prédilection : les “galinettes”, les “fakirs”, les mecs qui paient 20 euros preflop avec 83, les mecs qui pédalent après une quinte ventrale, les mecs qui te retournent leur couleur runner-runner avec un sourire béat : les gros pigeons comme on les aime, rentabilité maximum quand on a la chance de les croiser, mais crise de nerf assurée quand ils nous font des horreurs, ce qui arrive assez souvent, convenons-en.

Alors, voiçi, en hommage à l'ami Ben, un coup d'extraterrestre qui m'est arrivé la semaine dernière à l'ACF, juste après la fin du tournage du TDA. Par contre, je vous l'écris pas comme Neverdead, ca serait trop fatiguant de supprimmer toute la ponctuation et de rajouter lolll tous les trois mots lolll.

Que je vous explique le contexte : la table à 50 euros, blindes 2/2. Il est six heures du mat, ca fait trois heures que je suis assis, et je viens de manquer mon centième flop de la soirée. Vous savez, le genre de session où chaque fois qu'on détient As-Roi de pique, le flop tombe 789 à coeur, et chaque fois qu'on a paire de 7, le flop tombe As-Roi-Dame. Un peu désespérant, quoi.

La table est bien fatiguée (expression consacrée), on est que quatre à table, quand, à point nommé, vient s'installer LE phénomène, le mec qui paie tout, qui va jusqu'au bout, qui lâche jamais rien, en un mot, le bonheur, des comme ça on en croise pas si souvent. Au début, j'étais méfiant face à son numéro : avais-je affaire à un requin feignant l'incompétence pour mieux m'attraper après ? J'ai été vite rassuré quand le monsieur a grassement payé mes deux paires à la rivière avec hauteur 10, montrant fièrement son tirage raté.

Bon, tout va bien.Forcément, la table s'est remplie en cinq minutes, c'était trop alléchant, et moi, intérieurement, je me disais “LAISSEZ LE MOI LAISSEZ LE MOI, JE L'AI VU LE PREMIER”. Arrive donc le coup :

J'ai 200 euros de tapis, je reçois deux valets en début de parole. Je relance 12, normal. La galinette paie en souriant, normal. Aux blindes, un mec envoie 34 et tapis. Je saisis l'occasion tendue par ce levier, et j'annonce aussitot TAPIS 200€ avec ma grosse paire en main. Instantanément, je vois la galinette avancer maladroitement un par un ses jetons au milieu du tapis, et là je commence à me dire que bordel qu'est-ce qu'il se passe, c'est lui qui m'a attrapé où quoi ??

Le monsieur paie donc son tapis, 150€ (petite anecdote, il a essayer d'aller chercher dans sa poche les 50€ supplémentaires pour completer la hauteur de mon tapis, ce qui a bien fait rire tout le monde). Là, je n'en mène pas si large quand même, je demande gentiment à mon adversaire si on peut retourner les cartes tout de suite, histoire de pas souffrir. Il approuve. Le petit tapis retourne 77, parfait. Je retourne mes Valets, et lui retourne.... il retourne quoi au juste ? Il est au bout de la table je vois pas bien... un six ?!?? Paire de six ?? Non, c'est pas ça, je vois un cinq aussi... Je me rapproche pour mieux voir... Six-cinq de trèfle??? Et là d'un coup j'entends la musique de la Quatrième Dimension dans la tete, tin nin nin nin nin, j'ai trouvé un mec pour me payer en une seconde 150€ et tapis avant le flop avec six et cinq. Ironiquement, il s'agit d'une main qui statistiquement se défend bien contre une grosse paire, avec presque 23% de chances de gagner, ce qui est pas mal, mais bon, faut pas déconner quand même, de là à payer en une seconde, là je suis sur le cul.

Flop : 10-10-4, sans trèfle : super, il pourra pas me faire deux paires à la con ou une couleur. Turn 2 de carreau qui me donne un tirage couleur, il ne reste donc plus que trois cartes dans le paquet pour me faire sauter, et PAN DANS LES DENTS le 3 de pique à la rivière, quinte, bravo monsieur, pot à 350€, très bien senti, surtout n'oubliez pas le personnel qui a été très coopératif sur le coup.

Toute la table vomit, et pour moi deux options se présentent :

1/ Balancer une chaise dans la tête du vilain qui m'a fait ce coup horrible, et me casser après avoir foutu le feu au club.

2/ Ne rien dire, hocher la tête, aller prendre le petit dej' qui vient d'être servi, fumer une clope, puis me rasseoir, me recaver et lui reprendre tous ses jetons.

J'ai choisi l'option 2.

Conclusion de l'histoire : la galinette, qui avait monté 500€ de tapis, est repartie les mains vides après une dizaine de coups du même genre, quand à moi, j'ai gardé la tête froide, et vers midi, je remontais les Champs avec +100€ dans la poche, pas énorme mais je partais de loin, j'ai du aller les chercher, quand même. Tout est bien qui finit bien, donc. Merci Benji, et s'il te plaît, si tu pouvais poster plus souvent, ce serait bien, même si je sais que t'es bien occupé à Haussman en ce moment.

***
En vrac :

Le numéro 10 du magazine LivePoker est sorti, avec Daniel Negreanu en couverture. J'y signe le compte-rendu des WSOP Europe de Londres. Oui, je sais, ça sent un peu le réchauffé depuis le temps, mais ce sont les contraintes de la presse écrite par rapport au web. Un problème de délai qui devrait être en parti résolu d'içi peu, puisque le magazine va bientôt passer mensuel. Bonne nouvelle : ca me fait plus de boulot, et on pourra être plus réactifs au niveau des dossiers.

L'ami Giorgio, un autre habitué des cercles Parisiens et membre du ClubPoker, vient de nous pondre un site fort utile qui affiche sur une même page une floppée de blogs anglais et français, dont le mien, c'est à voir en cliquant içi. Giorgio, le compteur de visites te dit un grand merci...

Je serai aujourd'hui à l'ACF pour le tournoi mensuel du ClubPoker à 100 euros à partir de 16h, si vous voulez me passer le bonjour et me piquer mes jetons, c'est le moment.

1 commentaire:

benjamin"neverdead"lambert a dit…

genial , voila un post qui m a fais mourir de rire . T aurais rajoute un ou deux loll et je te l aurai rachete ....

Super l ami , effectivement pas mal de monde t a cherche , t as bien fais de te barrer , ils t auraient saoule .

Bravo et longue vie a ton blog