mercredi 18 juillet 2007

Jerry Yang, un champion humble

Que dire ? Je ne sais pas.... J'ai juste envie de boucler ce truc le plus rapidement possible, et d'en finir.

Ce qui est sur, c'est que vous allez entendre parler de Jerry Yang dans les semaines à venir, ad nauseam. Vous avez aimé les discussions enflammées à propros des talents de Chris Moneymaker et Jamie Gold ? Alors vous adorerez la controverse qui s'annonce au terme de cette finale très étrange, la plus bizarre que nous a offert les WSOP depuis quelques années, faites de tapis préflop, de jeu aggressif et parfois incontrolé.

Je ne saurais vous dire si Jerry Yang est un génie ou un pigeon qui a eu la chance de sa vie. Certains coups sèment le doute. Mais je m'en fiche complétement. Jerry Yang est le nouveau champion du monde de poker, et n'importe qui arrivant à battre 6357 joueurs au terme de sept jours de combat mérite le respect intégral.

Point à la ligne.

Ce que je peux vous dire, par contre, c'est que les mots qu'a prononcés Jerry devant les caméras, le public et un parterre de journalistes, quelques minutes après sa victoire, m'ont touché droit au coeur. Il a parlé de son enfance au Laos, de comment il a du fuire la dictature, il a parlé de sa capture par le régime communiste, puis finalement, sa fuite pour de bon, vers les Etats-Unis. Avec humilité, Jerry a remémoré les moments où il a été chanceux durant le tournoi. Pour remercier le pays qui l'a acceuilli et permis de vivre à nouveau une vie normale, Jerry a annoncé son intention de donner un pourcentage de ses 8,5 millions de dollars gains à diverses oeuvres de charité.

Jerry a remercié Dieu, qui fut “à ses côtés durant toute la partie.” Il a remercié le public, les croupiers, les organisateurs, tout le monde.

Les 38e World Series of Poker sont maintenant terminées, et quoiqu'en dise, cet humble joueur amateur inconnu n'ayant jamais remporté de tournoi auparavant vaut bien n'importe quel tête d'affiche.

Après sa victoire, Jerry avait les larmes aux yeux, et moi aussi.



1st - Jerry Yang - $8,250,000

2nd - Tuan Lam - $4,840,981
3rd - Raymond Rahme - $3,048,025
4th - Alex Kravchenko - $1,852,721
5th - Jon Kalmar - $1,255,069
6th - Hevad 'Rain' Khan - $956,243
7th - Lee Childs - $705,229
8th - Lee Watkinson - $585,699
9th - Philip Hilm - $525,934

(photo : Matt pour PokerListings)

2 commentaires:

Anonyme a dit…

merci benjo, pour m'avoir tenu en haleine durant tout ce temps.
Je t'invite à continuer pour ton compte. les usa t'ont peut etre donner le gout de l'entrepreneur ship. En esperant que tu gardes ton blog "alive".

Fred

Anonyme a dit…

C'est vraiment un drôle de jeu, un drôle de sport, le poker ...
Zeb